LifeStyle, S’expatrier Etape N°6 : Les au-revoir

Au revoir est un mot de rupture temporaire, il termine un moment de vie mais exprime l’idée de se voir à nouveau sans encombre. Il m’a toujours contrarié car je ne l’ai jamais pris à la légère. Qui peut prédire l’avenir ? Mais c’est aussi son caractère si imprévisible qui donne aux retrouvailles cette saveur si exquise et cette envie de passer le meilleur de son temps auprès des autres.

Lire la suite de « LifeStyle, S’expatrier Etape N°6 : Les au-revoir »

Lifestyle, Entreprendre de s’entreprendre : L’expatriation propice à l’entreprenariat ?

J’ai toujours eu comme rêve de créer ma société. Je me disais : « pendant mes congés maternité et parentaux… »

 » Okay c’est le moment d’y réfléchir sérieusement. »

J’ai du temps (en tout cas, plus de temps…) et puis la grossesse est un moment propice pour mener une introspection. Mais j’avais oublié, tout d’abord :

  • Le facteur GROSSESSE = grosse fatigue + coupure de transmission neuronales pour moi.
  • Et puis le second facteur qui plus est, hyper important : l’ENFANT = quasiment plus de temps pour soi mis à part dormir quand on PEUT.

Après deux grossesses et deux congés mat, j’en ai conclu que, finalement, ce n’était pas la période la plus calme pour entreprendre d’autres grands changements dans ma vie.

Lire la suite de « Lifestyle, Entreprendre de s’entreprendre : L’expatriation propice à l’entreprenariat ? »

LifeStyle, S’expatrier en famille Etape N°4 : Quitter son job

S’expatrier c’est se mettre en déséquilibre mental. Jusqu’à il y a un mois, je travaillais dans une société de service, j’avais pris l’habitude de changer tous les 3 à12 mois de client, d’environnement, de collègues. Mais pas de « société mère » et c’est l’aspect que je préférais : être rattachée à une société tout en variant ses missions, accepter les nouveaux challenges. Seulement, je suis une sentimentale, alors tourner la page, c’est un moment un peu difficile pour moi.

Lire la suite de « LifeStyle, S’expatrier en famille Etape N°4 : Quitter son job »

LifeStyle, S’expatrier en famille : Etape N°2 S’expatrier avec son entreprise, le billet gagnant

Partir à l’aventure avec des enfants demande forcément plus de réflexion, on est beaucoup moins emballé par les « on verra bien sur place ».

Outre le fait que, pour obtenir un visa, il faut justifier d’une certaine aisance financière pour subvenir aux besoins de sa famille pendant les premiers mois, Il est fort probable que vous soyez obligés de trouver un emploi avant de partir si vous sortez de la zone euro et si vous ne bénéficiez pas d’un PVT, ni même d’un visa de travail facilité par votre profil professionnel.

Dans mon billet LifeStyle, S’expatrier en famille : Etape n°1 on s’était fixé un leitmotiv redoutable pour passer à l’action, mais je vous laissais sur votre faim quant à la destination de notre expatriation ! Il faut dire qu’après de looongs mois d’attente et de négociations avec l’entreprise del Rey, nous ne savions pas où nous allions atterrir.

Pour en finir avec le suspens ça ne sera donc pas le Canada mais les USA . Plus précisément Boston dans le Massachusetts. Si ça vous parle autant qu’à moi vous n’aurez donc aucun mal à situer la ville et à demander avec une tête de désespérée  » Boston, près de Chicago dans le nord ?  »

Mais comme vous n’êtes pas une quiche en géographie, si je vous dis plutôt : à 983 miles plus à l’est de Chicago ?! Non toujours pas.. Et si je vous dis à 3h au Nord de New York. Ah bah là c’est bon!

On est d’accord..Vous sentez vous aussi l’excitation de l’expatriation revenir.. 🙂

Le sujet n’étant pas Stop aux idées reçues, toutes les destinations se valent .. je vais plutôt vous parler des avantages de partir avec son entreprise : LE PACKAGE !

Si vous avez, comme nous, l’incroyable opportunité de partir avec votre entreprise, parce que, oui, c’est une réelle opportunité au vu de toute l’aide dont on bénéficie et les bip en moins que nous allons avoir à gérer…. vous serez heureux d’apprendre que vous bénéficierez d’un Package plus ou moins complet. Cela peut aller de la demande de visa, aux cours de langue étrangère, en passant par une aide sur place pour ouvrir un compte, le déménagement par voie maritime, etc.

Vous l’aurez compris, la négociation du Package est tout aussi importante que celle de votre futur salaire.

Cela dit, nous n’étions pas forcément en position de force pour négocier ce package étant donné que cette mutation était à notre demande. Toutefois, je pense vraiment que tout est négociable. Notre package me semble vraiment complet pour vivre cette expatriation avec un maximum de sérénité et nous ne souhaitions pas être trop gourmands, partir avec notre entreprise c’est un peu comme si nous avions gagné à la loterie, on est accompagné pour tout!

Mesurant notre chance, je me dis que mon blog ANANASDESTROPIQUES et mon compte instagram @ananasdtropiques sont des espaces tout à fait appropriés pour vous partager ‘ce gros lot’, comme ça, dans la mesure du possible, j’espère que cela vous aidera à votre tour.

En attendant le prochain billet, je vous partage quelques photos de notre expédition en amoureux pour ‘découvrir’ Boston. N’étant jamais allée aux USA et El Rey jamais à Boston, on s’est dit qu’avant de donner notre réponse définitive, il ne serait pas inutile d’aller voir où on allait mettre les pieds… mieux vaut tard que jamais^^..

Pour le dernier EVJF que j’avais préparé nous avions participé à une découverte de la ville via une échappée bière vagabondant de bar en bar pour découvrir l’histoire de la ville et les bières. J’avais tellement aimé l’expérience que je me suis mise à chercher une belle façon de visiter Boston en express.

C’est comme ça que je suis tombée sur le site Boston le Nez en l’air

J’ai réservé pour une visite  » Boston en hiver, un incontournable pour découvrir l’essentiel de la ville » en français. 2h avec Dominic, notre très agréable et à l’écoute guide Suisse du moment. Un tour du centre ville où s’est mélangé histoires, bons plans, et petites anecdotes : Un superbe moment d’échanges ! A la fin de la visite nous étions ravis, nous avions pu poser toutes nos questions sur la vie à Boston à Dominic qui, avec beaucoup de plaisir, n’a pas hésité à nous donner des conseils et ses points d’étonnements quand il est arrivé avec sa famille. Je vous conseille vivement de prévoir ce type de visite, ça vous permettra de vous imprégner rapidement de l’ambiance, d’avoir de bons conseils pour votre future installation et un premier contact!

.

Mallorca, la belle Isla

Depuis quelques années l’envie de retourner en Espagne me travaillait, pour son soleil généreux même à la fin de l’été, ses apéros à n’en plus finir, ses saveurs venues d’un pays chaud « Alvalle » et son ambiance familiale! Lire la suite de « Mallorca, la belle Isla »

Comment choisir sa destination de vacances quand on part en famille?

L’automne arrive, les vacances sont déjà trop loin, les températures sont plus que déprimantes, on est tous d’accord qu’il est temps de réfléchir à sa nouvelle destination de rêve ? Lire la suite de « Comment choisir sa destination de vacances quand on part en famille? »

Survivre à un voyage avec ses enfants est-ce possible?

Avant d’avoir des enfants, on s’invente une multitude de fausses idées sur la vie avant/après.

Des idées préconçues essentiellement véhiculées sur les « on-dit »:

  • De personne n’ayant pas d’enfant,
  • De LA mauvaise expérience du copain qui n’avait que 10% de chance que ça lui arrive,
  • Des grands-parents avec l’art et la manière de le dire.

En résumé, beaucoup trop de mauvaises raisons de ne pas se lancer dans l’aventure avec ses loulous!

Lire la suite de « Survivre à un voyage avec ses enfants est-ce possible? »