Je me marie, on m’a choisi comme témoin

J’étais assise dans ma voiture quand mon téléphone s’est mis a sonner et, fait extraordinaire, j’ai entendu mon portable.
C’était ma poulette d’amour, quelques semaines auparavant elle m’avait annoncé la big nouvelle : elle allait se marier!

M’étant moi-même mariée deux ans plus tôt, j’avais eu droit au fameux traitement de faveur de toute future mariée : l’Enterrement de vie de Jeune Fille (EVJF).
Un week-end de 3 jours complètement dingue avec une organisation au top, et des amies/cousines en or !

De par mon goût certain pour l’organisation d’événement et mon obsession pour que tout soit parfait (on pourra reparler de la définition de parfait, tout est relatif et bien personnel hein ^^), j’avais déjà en tête tous pleins d’horreurs, d’idées pour celui de ma copine. La question était plutôt de savoir si je devais être ou ne pas être une bonne amie.

« Chatieuse » en herbe (du proverbe : qui aime bien châtie bien, proverbe que j’applique  quotidiennement dans mon entourage), dès que je l’avais au téléphone je lui mettais un chouia la pression quant à son sort le jour J de son EVJF.
Mon seul problème était de savoir quelle marge de manœuvre j’allais avoir avec ses témoins, la peur d’en faire trop et surtout d’outre-passer mon rôle d’amie.

« D’outre passer mon rôle d’amie » ?

Ne me dites pas que vous n’avez jamais rencontré l’amie ultra possessive qui (eoo je ne parle pas de moi là) veut avoir la main mise sur tout et s’approprier la moindre bonne idée auprès de sa meilleure cop’s ? Bon dans les faits moi non plus, mais ça existe et puis on a vite fait de vexer quelqu’un.

Bref, revenons à ce fameux coup de file : j’étais là à lui expliquer qu’elle devait dire absolument à ses témoins que j’avais des idées à foison sur les défis et que mon besoin de me venger devait être assouvi, quand elle m’a annoncé que je n’aurais qu’à me le dire à moi-même.

Dans moi-même qu’entendait-elle au juste ? Genre comme témoin, celui qui a trop la pression parce qu’il endosse l’ultime responsabilité ?

« c’est toi qui me connait le mieux, tu vas être parfaite, de l’annonce jusqu’à l’après mariage en passant par l’EVJF « 

Exactement!

J’étais à la fois émue, hyper heureuse, stressée par l’ampleur de la tâche (j’ai dit que j’avais une obsession ?) et aussi assez surprise!
J’avoue que j’y avais quand même pensé, après tout on est super copine depuis 10 ans et elle avait été ma témoin mais étais-je vraiment la plus légitime ?

Préparer son mariage parait idyllique, en fait bien souvent on se heurte à tout un tas de protocoles ancestraux et de règles de bienséance. Quand tu te maries c’est un peu comme si tu jouais avec ta future vie sociale à chaque décision que tu prends. Le choix du témoin est un exemple parmi tant d’autre ( liste des invités, plan de table, première danse…)

Tu ne choisis pas ta sœur comme témoin, vous êtes fâchées ? Ou encore je croyais qu’on était meilleure amie ? A peu de chose près cela résume assez bien le genre de dilemme que l’on peut avoir lorsqu’on doit choisir son témoin.

Parce que ce n’est pas toujours évident de choisir ses témoins et parce qu’il n’y a pas de règles en la matière, je vous donne quelques pistes qui j’espère pourront vous aider.

Le rôle du témoin

Selon la loi

Vos témoins doivent attester que vous êtes notoirement connu(e)s sous le nom de M ou Mlle Tartempion, que vous n’êtes pas déjà mariés et que vous êtes capables de contracter un contrat sauf en cas d’incapacité prévue par la loi etc.

Bon à savoir : la loi prévoit pour un mariage civil, le nombre de 2 témoins minimum et 4 maximum, à la seul condition qu’ils soient majeurs. Il n’y a pas d’obligation qu’ils soient de nationalité française. De plus, aucune distinction est faite entre témoin d’un époux et témoin de l’autre. C’est à dire que l’un des mariés pourrait ne pas en avoir du tout. C’est peut-être la solution finalement…^^

Selon 80% de la population (chiffre complètement subjectif et inventé)

Symboliquement, le témoin est celui qui vous connait par cœur, qui atteste du lien qui vous uni et qui va vous organiser un EVJ de folie!

Selon moi

Dans la mesure où le vrai rôle du témoin se limite à attester sur un bout de papier que vous vous engagez, commencez par réfléchir et échanger avec eux sur ce que cela signifie pour vous, et pour eux.

« Pour moi un témoin, il doit forcément m’aider dans toute la préparation du mariage »

 » Peu importe ses talents d’organisateur, je veux surtout qu’il soit là pour me guider dans ma vie de couple »

Le témoin idéal est celui en qui vous avez pleinement confiance et qui sait être franc et honnête avec vous, qui dans n’importe quelle circonstance sera là pour vous et qui a toujours su vous écouter et vous donner des conseils avisés. Dans la mesure du possible, quelqu’un qui naturellement vous rend service. (je n’ai pas dit d’en profiter! ).

Choisir son témoin ne doit pas être qu’une question d’affection ou d’obligation. Il n’est pas question non plus de le choisir parce qu’il a toutes les qualités pour être un bon weeding planneur ou parce que votre mère joue avec votre affectif en vous déclarant que ‘c’est ta soeur quand même’!

Comme le témoin doit avoir un rôle de soutien et rappeler l’engagement que vous avez pris, cela tout au long de la vie de votre couple, il est important de partager un même modèle de vie.

J’ai tendance à penser qu’un témoin ne doit pas être une personne de passage comme le super ami du moment mais plutôt une personne dont on a l’intime conviction qu’il restera dans notre entourage et pour de bonnes raisons. Parfois, cette personne ne ressemble en rien au témoin idéal mais vous savez au fond de vous que ça sera lui et personne d’autre.

Que vous ayez peu ou beaucoup de bons amis, frères et sœurs vous allez forcément faire des heureux et des déçus alors soyez convaincu et ayez toutes les raisons bien en tête, du pourquoi vous avez fait ce choix là. Vous saurez d’autant plus le faire comprendre et le faire accepter des autres.

Bon à savoir : Qui a dit que votre témoin devait être de votre génération ? Une tante, un oncle, un parrain etc.

Bon à savoir : Vous vous mariez à l’église ? Vos témoins peuvent être différents de l’union civil

Pourquoi respecter la coutume ?

Il est de coutume que les témoins aident dans les préparatifs et organisent l’enterrement de vie de célibataire. Seulement, si ce n’est absolument pas leur point fort, dans ce cas pourquoi ne pas répartir les tâches entre les personnes qui vous sont chères. En plus, d’assurer le coup, vous leur montrez que vous avez confiance en eux et qu’ils comptent vraiment pour vous et cela même s’ils n’ont pas le titre si convoité!

Par expérience, j’ai eu la chance qu’on me confie des tâches oh combien importantes dans un mariage, sans être témoin et j’en étais la plus heureuse!

Un commentaire sur « Je me marie, on m’a choisi comme témoin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.